Comment apprendre à investir dans l'immobilier ?


Comment apprendre à investir dans l'immobilier ?

L'investissement immobilier ne s'improvise pas, car les enjeux sont de taille et il ne faut jamais se lancer sans avoir une bonne connaissance du domaine. Que faire ? Et par où commencer ? Les conseils pour bien débuter en immobilier.

Bien débuter dans l'immobilier

Le domaine de l'immobilier nécessite une réflexion et une stratégie fixées au préalable. Pour mieux réaliser votre démarche, commencez par déterminer vos objectifs : définissez ce que vous attendez de l'investissement. Souhaitez-vous faire fructifier votre capital ? Générer des revenus complémentaires ou profiter d'un avantage fiscal ? Pour atteindre ces objectifs, quel est le niveau de risque que vous accepteriez ? Puis, repérez les bonnes affaires. Préférez une ville dynamique avec une forte croissance démographique et des attractions. Implantez-vous dans un quartier parfaitement desservi, et surtout adapté à votre type d'investissement. N'hésitez pas à investir en dehors de votre ville.

Après cela, documentez-vous, notamment sur les dispositifs et les lois auxquelles vous allez investir : Malraux, Pinel, etc. Enquêtez sur chaque type d'investissement : location meublée, saisonnière, nue, etc. Si la résidence ne vaut pas le coup, n'hésitez pas à envisager un autre type de placement : parking, garage, mur commercial, etc. Ensuite, analysez rapidement et précisément chaque potentiel d'investissement, faites une simulation en ligne de rentabilité pour chaque option. Finalement, apprenez à négocier, car en matière d'immobilier, le prix est déterminant.

Les risques d'un investissement immobilier

Le risque est bel et bien présent dans l'immobilier, mais il faut savoir l'anticiper. Que vous mettiez en location un parking ou un appartement, vous allez rencontrer l'une des difficultés suivantes :

  • Vacance de logement : le taux de vacance pèse sur les loyers. Pour cela, il faut choisir un bon emplacement. Sachez que 25 % des communes françaises ont un taux de vacance supérieur à 5.
  • Peu d'endroits à forte potentialité : Selon l'étude menée par UBS, seule 61 des 2300 communes françaises sont propices à l'investissement immobilier, mais ne vous fiez pas aux statistiques. Si vous voulez vraiment réussir, il faut analyser au cas par cas.
  • Diversité des régions : En France, des régions sont propices à l'investissement locatif et d'autres ne le sont pas. D'ici 2020, dix nouveaux centres, totalisant près de 100 000 m², pourraient ouvrir leurs portes en France. Les complexes qui ne répondent pas aux nouveaux besoins des consommateurs se retrouveront parmi les perdants. On s'attend alors à un recul de 3 % des loyers commerciaux.

Devrait-on se faire aider pour réussir ?

On ne va pas se mentir, il est très difficile de réussir dans l'immobilier tout seul. S'il s'agit de votre premier investissement, vous avez tout avantage à solliciter l'aide d'un ami qui a une bonne connaissance du domaine ou mieux, une société immobilière. Sur Paris, vous pouvez tourner vers Sofibus, la société de gestion d'actif immobilier de Frédéric Hottinger. Vous avez aussi la possibilité de faire appel à un agent d'Optiréal. À l'inverse de la société de Frédéric Hottinger, cette dernière ne s'occupe pas de la gestion d'actif immobilier d'entreprise (si vous créez un SNC ou une SCI par exemple).